Comment installer un appareil Bluetooth sur votre moto ?

Technologie établie en 1994 et implémentée généralement sur les appareils électroniques mobiles pour les connecter sans fil et échanger des données, le Bluetooth existe désormais en différentes versions pour adapter la vitesse de transfert d’information. La conduite de véhicule impose l’utilisation de ces solutions innovantes pour être en mesure de maintenir les mains sur le volant/guidon et communiquer ou écouter des sons sans exacerber les risques d’accidents. La moto étant un moyen de transport relativement dangereux suite à l’absence de cockpit, l’utilisateur peut notamment installer un appareil bluetooth moto afin d’éviter de s’arrêter pour répondre à un appel.

Dispositif Bluetooth sur un casque de moto : le kit à choisir

Les signaux Bluetooth ont une faible portée (3 – 30 mètres) par rapport à ceux émis par une antenne téléphonique, et ces derniers peuvent être rapidement perturbés par d’éventuels obstacles. En effet, la distance parcourue par le signal doit rester minimale et l’équipement bluetooth moto demande une traversée d’un mètre en moyenne. Celle-ci se caractérise par la distance entre les oreilles et la poche du motard pour garantir un signal optimal sans latence ou dégradations. Le conducteur peut alors se procurer simplement un kit d’oreillette Bluetooth pour moto dans le but de transformer son casque en un dispositif de communication performant.

Certaines itérations du concept comme l’appareil bluetooth Sena sont particulièrement compatibles pour un usage sur une moto grâce à la possibilité de se connecter simultanément à plusieurs appareils. Par exemple, la Communication par Maillage Dynamique (DMC) permet de connecter un groupe de motocyclistes en même temps, ce qui assure la transmission d’informations entre chaque membre sans répétition. De plus, la fonctionnalité DMC prévient de nombreux inconvénients du Bluetooth traditionnel, car la connexion entre les pilotes n’est pas structurée en chaîne. De ce fait, lorsqu’un pilote connecté se retrouve éventuellement hors de portée du signal, ce dernier n’interrompt en aucun cas la liaison entre les autres individus toujours présents dans le réseau.

Procéder au montage avec précaution

L’intégration d’un appareil bluetooth moto est une opération pouvant être prise en charge par un spécialiste, ou réalisée personnellement en engageant les préparations adéquates. En outre :

· Un découpage de l’intérieur tapissé de mousse est indispensable pour que l’intercom s’adapte à la forme du casque, et des perforations doivent aussi être percées afin d’être en mesure de rajouter des vis de fixation.

· Le pilote place ensuite les écouteurs inclus dans le pack au niveau des emplacements prévus pour les oreilles dans le casque, et fixer ensuite le micro sur la partie inférieure de l’accessoire à proximité de la bouche.

Par ailleurs, le démontage du casque se réalise principalement à l’aide d’un tournevis adapté afin de retirer les mousses de sécurité avec délicatesse. Il faut également souligner que le micro doit être branché aux haut-parleurs avant de dissimuler subtilement les câbles au sein du rembourrage du casque.

· Un test de vérification est enfin initié pour confirmer le bon fonctionnement de l’installation avant de procéder au remontage.

Attention, l’alignement du microphone et la bouche du porteur doit être maximal pour que l’amplificateur fonctionne correctement, et un marquage avec un crayon est d’ailleurs recommandé pour réussir à le fixer en une seule tentative. Dès lors que le dispositif est connecté avec le téléphone, GPS ou lecteur, la personne est en mesure d’exécuter des commandes vocales pour que le récepteur diffuse les fichiers souhaités vers les écouteurs.

Installer un intercom Bluetooth sans modifier le casque

Le design d’un casque de moto peut donner la possibilité de placer le système de communication par Bluetooth sans altérer sa structure. En occurrence, certains produits sont conçus depuis l’usine avec des emplacements de communication destinés à un équipement bluetooth moto, et la majorité des modèles existants sur le marché sont compatibles avec tous les types d’intercom. En revanche, les dispositifs de communication peuvent être :

· Spécialisés et sont exclusivement compatibles avec des modèles de casques spécifiques.

· Universels, ce qui leur permet d’être montés sur la totalité des accessoires de protection du visage et du crâne tant qu’ils disposent des emplacements dédiés.

L’installation dans le logement approprié aux alentours des oreilles est rapidement effectuée, toutefois, le pilote doit veiller à ce que la taille de l’intercom est similaire au dit emplacement. Alternativement, l’usage d’un boîtier contourne le problème de dimensions, mais ce dernier et susceptible de réduire l’aspect esthétique du casque, en plus de le gratter progressivement.

Pourquoi est-il important de signaler rapidement le vol de votre moto à votre assureur ?
L’importance de l’assurance moto dans la région alpine